09/01/2022

L'économie Belgique II est mondiale pour attirer des investissements étrangers

L'économie Belgique II est mondiale pour attirer des investissements étrangers

L'économie belge est la deuxième meilleure économie du monde en termes d'attirer des investissements directs étrangers derrière Hong Kong, selon une classification de l'Agence spécialisée des Nations Unies dans le commerce et les investissements. Les procédures juridiques pour attirer des sociétés étrangères expliquent de manière significative cette situation selon le rapport des Nations Unies. 


L'Agence spécialisée des Nations Unies pour le commerce et les investissements n'est pas adoptée pour évaluer la qualité des mesures financières dans les pays, mais uniquement «Comment tout pays a réussi à attirer des investissements et à ces investissements dans une certaine période», Michael Hani, qui a participé à la préparation du rapport annuel de l'organisation.

 Il a ajouté que le niveau d'investissements dans le cas d'une très haute Belgique et de poids dans l'économie à la lumière de la production nationale brute est suffisamment élevée. Une grande partie de 72 milliards d'euros d'investissements d'environ 72 milliards d'euros n'a rien à voir avec l'économie réelle, une grande partie des investissements directs étrangers ne passe que par la Belgique. De nombreuses entreprises utilisent la Belgique comme point de fonctionnement central, ce qui rend le Centre de fonds pour les fonds et la transition vers d'autres sites. 

"La Belgique est une place importante en ce qui concerne les envois de fonds de capital, tels que Singapour, Hong Kong et Luxembourg. Mais cela ne signifie pas que tous les fonds sont nécessairement investis dans l'économie réelle", a déclaré Michael Hani, dit. Selon le rapport, la Belgique ne signifie pas que la Belgique est une terre importante pour des investissements, mais montre que le pays est attrayant. 

La Banque nationale belge avait souligné que l'année dernière, elle a versé environ 89,1 milliards de dollars d'investissements directs vers la Belgique, mais ne pouvait pas savoir à quel point ces fonds avaient déjà été investis dans l'économie belge. 


Une autre classification des Nations Unies spécialisée dans le commerce et l'investissement indique que la Belgique est également la seconde mondiale par rapport à la relation entre la quantité et la qualité de leurs investissements. Ce qui signifie que la vraie économie profite à certains de ces investissements selon le rapport.

Comments