02/11/2019

Le Federal Open Market Committee (FOMC) réduit son taux d'intérêt d'un quart de point en 2019

Le Federal Open Market Committee (FOMC) réduit son taux d'intérêt d'un quart de point en 2019


La Réserve fédérale américaine a abaissé mercredi son taux directeur de 25 points de base, comme le prévoient les attentes des marchés, dans un climat d'inquiétude quant au ralentissement mondial de l'économie et aux tensions commerciales.

Le Federal Open Market Committee (FOMC) a abaissé les taux d’intérêt de 1,5% à 1,75%, contre 1,75% à 2,00% auparavant.

C’est la troisième fois que les taux d’intérêt sont réduits cette année. Le FOMC s’est engagée à ce que les décisions soient prises "selon les besoins" afin de maintenir la croissance économique en vie.

A lire aussi |

Mais la Fed n'a pas tardé à bloquer les attentes d'un investisseur dans l'espoir d'un cycle d'assouplissement quantitatif prolongé, décrit dans la période précédente, juillet et septembre, dans lequel le FOMC a commencé à réduire le risque de baisse.

Mais cela ne satisfera pas les critiques, qui estiment que la banque centrale devrait accélérer les baisses de taux, dans un territoire négatif.

Trump a écrit sur Twitter mardi: "Le FOMC est sauvage sans destination! Nous avons des capacités illimitées"

Ces réductions de taux d’intérêt ont renforcé les appels en faveur d’un nouvel assouplissement.
Le Federal Open Market Committee (FOMC) réduit son taux d'intérêt d'un quart de point en 2019

L'indice des dépenses personnelles (CPE) est resté bien en dessous de l'objectif de 2% fixé par le FOMC, son indicateur d'inflation privilégié.

À la suite de la réunion de la Fed, les économistes de la Banque Scotia ont déclaré que depuis la dernière réunion, tenue à la mi-septembre, il y aurait de plus en plus de preuves de la synchronisation du ralentissement de la croissance mondiale, de l'incertitude persistante au sujet du Brexit et d'autres développements qui n'ont pas encore été résolus.


L'attention des marchés devrait maintenant se tourner vers la conférence de presse du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell.

Comments