mercredi 5 septembre 2018

BITCOIN : Malgré l'interdiction, les traders marocains toujours dans la course

Malgré l'interdiction, le Maroc s'est classé quatrième en Afrique en matière de monnaie virtuelle «BITCOIN».
Dans un rapport fourni par <Localbitcoins>, une plateforme d'échange de devises virtuelles basée en Finlande, le volume des transactions au Maroc était de 6 millions de dollars.
BITCOIN : Malgré l'interdiction, les traders marocains toujours dans la course
BITCOIN : Malgré l'interdiction, les traders marocains toujours dans la course
Avant le Maroc, le Nigeria était en tête de liste des pays africains qui traitent la monnaie virtuelle de 258 millions de dollars, ce qui le place au septième rang mondial.

Après le Nigéria, l'Afrique du Sud s'est classée deuxième au niveau continental avec 98 millions de dollars, tandis que le Kenya s'est classé deuxième avec 25 millions de dollars.

À l'échelle mondiale, les États-Unis ont maintenu leur leadership à 1,44 milliard de dollars, suivis par la Russie, la Grande-Bretagne, le Venezuela et la Chine.

Comments