jeudi 17 novembre 2016

PrĂȘt bancaire : de quoi s'agit-il?

Est dĂ©fini comme un prĂȘt bancaire pour un Ă©tablissement de crĂ©dit le fait  de mettre Ă  disposition des fonds Ă  un bĂ©nĂ©ficiaire, sans en exiger le remboursement immĂ©diat.
PrĂȘt bancaire : de quoi s'agit-il?
PrĂȘt bancaire : de quoi s'agit-il?
Du point de vue du bĂ©nĂ©ficiaire, le prĂȘt dĂ©signe l'action de solliciter des fonds en vue d'une transaction importante, avec l'engagement de rembourser les sommes empruntĂ©es Ă  plus ou moins long terme. On emploie alors Ă©galement les termes d'emprunt et de crĂ©dit. Plusieurs caractĂ©ristiques sont Ă  prendre en compte dans un prĂȘt bancaire : la somme empruntĂ©e, la durĂ©e du prĂȘt, le taux d'emprunt et les Ă©ventuels frais. Le prĂȘt bancaire est la plupart du temps utilisĂ© pour financer des dĂ©penses importantes (travaux, achat d'un vĂ©hicule,.........) ou pour rĂ©aliser un investissement immobilier. Dans ce dernier cas, on parle davantage de prĂȘt immobilier. 

Aussi, un prĂȘt peut se dĂ©finir comme acte juridique qui consiste Ă  transmettre, sans en exiger le paiement, la possession et l'usage d'un bien tout en conservant sa propriĂ©tĂ©. Le caractĂšre gracieux, qui distingue le prĂȘt, de la location et de la vente, est toujours prĂ©sumĂ©. Lorsque le terme du prĂȘt n'est ni fixĂ©, ni soumis Ă  condition, ni interprĂ©table par la nature de la chose prĂȘtĂ©e, le prĂȘt est rĂ©putĂ© conclu pour la durĂ©e de la vie de l'emprunteur.

En matiĂšre de finance un prĂȘt est l'opĂ©ration par laquelle des fonds sont remis par un prĂȘteur Ă  un bĂ©nĂ©ficiaire, moyennant en gĂ©nĂ©ral le paiement par ce dernier d'un intĂ©rĂȘt versĂ© au prĂȘteur, et assorti de l'engagement de remboursement de la somme prĂȘtĂ©e.

On distingue plusieurs types de crĂ©dits proposĂ©s par les banques et principalement le crĂ©dit amortissable qui est la forme d'emprunt la plus courante. Il peut s'agir d'un crĂ©dit Ă  la consommation ou d'un crĂ©dit immobilier, d'un prĂȘt Ă  taux fixe ou d'un prĂȘt Ă  taux variable. Sa caractĂ©ristique est que chaque Ă©chĂ©ance rembourse Ă  la fois des intĂ©rĂȘts et une partie du capital empruntĂ© (c'est l'amortissement du capital). C'est un terme gĂ©nĂ©rique utilisĂ© par opposition Ă  un crĂ©dit in fine (Ă  remboursement Ă  terme).

Comments